L'histoire de France et d'ailleurs avec Marc Menant

Richelieu, un père sulfureux proche d’Henri IV


Lire la vidéo

 

Armand Jean du Plessis de Richelieu, dit le cardinal de Richelieu, cardinal-duc de Richelieu et duc de Fronsac, est un ecclésiastique et homme d’État français, né le 9 septembre 1585 à Paris et mort le 4 décembre 1642 dans cette même ville. Pair de France, il a été le principal ministre du roi Louis XIII.

Initialement destiné au métier des armes, il est contraint d’entrer dans les ordres afin de conserver à sa famille le bénéfice de l’évêché de Luçon. Temporairement ministre des Affaires étrangères en 1616, il est créé cardinal en 1622 et devient principal ministre d’État de Louis XIII en 1624. Il reste en fonction jusqu’à sa mort, en 1642, date à laquelle le cardinal Mazarin lui succède.

La fonction exercée par Richelieu auprès de Louis XIII est souvent désignée par l’expression de « Premier ministre », bien que le titre ne soit utilisé à l’époque que de façon officieuse pour désigner le ministre principal du roi dont l’action englobe aussi bien des dimensions politiques, diplomatiques et coloniales que culturelles et religieuses.

Réputé pour son habileté voire pour son caractère jugé retors, souvent critiqué pour sa fermeté intransigeante, il rénove la vision de la raison d’État et en fait la clef de voûte de ses méthodes de gouvernement et de sa conception de la diplomatie et de la politique. En lutte à l’extérieur contre les Habsbourg, et à l’intérieur contre la noblesse et les protestants, il réprime sévèrement tant les duels meurtriers que les révoltes antifiscales paysannes. Il s’illustre également dans des affaires demeurées fameuses, telle l’Affaire des démons de Loudun.

https://fr.wikipedia.org


Précédent

Antoine Fouquier-Tinville, un innocent guillotiné ?

Suivant

1539 François 1er introduit la première loterie en France

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Pour remercier Marc Menant, ajouter un commentaire !x
()
x