L'histoire de France et d'ailleurs avec Marc Menant

Liberté de penser, de caricaturer : un long combat


Lire la vidéo

 

La liberté de pensée est le droit que possède tout individu de déterminer lui-même le contenu de ses représentations intellectuelles, morales, politiques et religieuses. On pense et on pense soi-même à ses idées. Cette liberté est souvent codéfinie avec la détermination d’une limite entre sphère publique et sphère privée.

Cette liberté a deux aspects. D’une part la liberté absolue d’avoir des convictions et des croyances (aspect interne), d’autre part la liberté relative de manifester ses convictions et croyances (aspect externe)1.

La notion de liberté de pensée est issue en Europe de la doctrine du libre examen posée par Luther, reprise par les philosophes des Lumières pour diffuser l’athéisme, le matérialisme et le libéralisme.

 

https://fr.wikipedia.org


Précédent

Quand les médecins ne se lavaient pas les mains

Suivant

Joachim Murat, l’audace au quotidien

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Pour remercier Marc Menant, ajouter un commentaire !x
()
x