L'histoire de France et d'ailleurs avec Marc Menant

Le peuple en rage contre le roi et les aristocrates


Lire la vidéo

Les massacres de Septembre sont une suite d’exécutions sommaires qui se sont déroulées du 2 au 6 ou au 7 septembre 1792 à Paris1. Des massacres semblables ont également eu lieu dans le reste de la France (à Orléans, Meaux, Reims, Versailles…), mais avec moins de victimes sur une plus longue durée.

Ces exécutions s’inscrivent dans un contexte de panique des révolutionnaires, provoquée par l’invasion austro-prussienne, puis par des rumeurs de complots internes ainsi que de l’éventualité d’une répression et de massacres perpétrés par des royalistes, ou leurs alliés éventuels, s’ils étaient libérés.

Les massacreurs (les « septembriseurs ») vont dans les prisons de Paris et tuent un grand nombre de leurs occupants, prisonniers royalistes ou de droit commun. Les chiffres sont plus ou moins connus : à la prison de la « Grande Force », 168 tués pour 406 détenus ; à la « Petite Force », une victime pour 110 détenues : la princesse de Lamballe. Le 2 septembre, 116 religieux réfractaires sont massacrés à la prison des Carmes, sur les 160 qui y étaient tenus sous surveillance.

Cet épisode de la Révolution française fait probablement plus de 1 300 morts à Paris et 150 morts dans le reste de la France2. Ces massacres sont un des sommets de la violence révolutionnaire, au moins dans la capitale (en d’autres temps, il y aura, par exemple, la Guerre de Vendée, les noyades de Nantes…) : ils installent un climat oppressant, lequel joue sur les élections des députés à la Convention qui se déroulent à la même période, avec une participation limitée, d’environ 10 % des inscrits ; on dénote dans la capitale une forte progression des Montagnards, due surtout à la pression qu’exerce la Commune insurrectionnelle sur les candidats qui ne font pas partie de ses fervents partisans.

https://fr.wikipedia.org


Précédent

Nostradamus, potion magique contre la peste

Suivant

Galilée, quand l’église condamnait la science

guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Noémie
Noémie
11 mois il y a

C’est passionnant, merci Marc 😉

1
0
Pour remercier Marc Menant, ajouter un commentaire !x
()
x