L'histoire de France et d'ailleurs avec Marc Menant

Léon Blum, frappé par les antisémites


Lire la vidéo


Léon Blum
est reçu en 1890, à dix-huit ans, vingt-troisième de sa promotion à l’École normale supérieure. Après deux échecs consécutifs à la licence ès lettres (juillet et novembre 1891), il se spécialise dans le droit public et, à vingt-trois ans, est reçu au concours du Conseil d’État : il y entre comme auditeur.

La littérature occupe ses loisirs ; dès 1891, il collabore aux revues la Conque (où écrit aussi André Gide) et le Banquet, avec Fernand Gregh et Marcel Proust. En 1894, il devient l’un des rédacteurs habituels de la Revue blanche. Il écrit aussi au Gil Blas et à la Grande Revue. Bientôt, il devient chroniqueur dramatique du Matin, puis de Comœdia. Il publiera par la suite plusieurs essais : Nouvelles Conversations de Goethe avec Eckermann (1901), Du mariage (1907), Stendhal et le beylisme (1914).

https://www.larousse.fr/encyclopedie/Léon Blum


Précédent

Marco POLO le découvreur du bout du monde

Suivant

Jean MOULIN, résistant avant l’heure

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Pour remercier Marc Menant, ajouter un commentaire !x
()
x