L'histoire de France et d'ailleurs avec Marc Menant

Guillaume le conquérant


Lire la vidéo

Guillaume le Conquérant (en ancien normand Williame li Conquereor, en anglais William the Conqueror), roi d’Angleterre sous le nom de Guillaume Ier, duc de Normandie sous le nom de Guillaume II, appelé également Guillaume le Bâtard, né à Falaise en 1027 ou 1028note 1 et mort à Rouen le 9 septembre 1087, fut roi d’Angleterre de 1066 jusqu’à sa mort et duc de Normandie de 1035 à sa mort.

Fils de Robert le Magnifique et de sa frilla Arlette de Falaise (Herleva). À la mort de son père, Guillaume devient duc de Normandie vers huit ans. Après une période de forte instabilité, il parvient à reprendre la domination du duché à partir de la bataille du Val-ès-Dunes, en 1047. Il épouse Mathilde de Flandre vers 1050, et fait de la Normandie un duché puissant, craint du roi de France, Henri Ier (1031-1060) puis Philippe Ier (1060-1108).

À la suite de la mort du roi Édouard le Confesseur, il profite d’une crise de succession pour s’emparer de la couronne d’Angleterre après sa victoire à la bataille d’Hastings, en 1066. Cette conquête fait de lui l’un des plus puissants monarques de l’Europe occidentale et conduit à de très profonds changements dans la société anglaise, dont l’élite anglo-saxonne disparaît au profit des Normands.

Dès lors, il passe la suite de son règne à se défendre face à ses nombreux ennemis, que ce soit en Angleterre (les rebelles anglo-saxons rassemblés derrière Edgar Atheling, les Danois et les Écossais) ou sur le continent (le comte d’Anjou Foulques le Réchin, le comte de Flandre Robert Ier, mais surtout le roi de France Philippe Ier). Il meurt à Rouen en 1087 après la mise à sac de Mantes, au cours d’une campagne de représailles dans le Vexin français contre le roi Philippe Ier. Il est inhumé à l’abbaye aux Hommes de Caen.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_le_Conquérant


Précédent

La mort du roi soleil

Suivant

Marco POLO le découvreur du bout du monde

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Pour remercier Marc Menant, ajouter un commentaire !x
()
x