L'histoire de France et d'ailleurs avec Marc Menant

Antoine Fouquier-Tinville, un innocent guillotiné ?


Lire la vidéo

Fouquier-Tinville

Son procès fut celui du Tribunal révolutionnaire. Le 8 germinal an III (28 mars 1795), Fouquier-Tinville et ses vingt-trois coaccusés (dont Marie-Joseph-Emmanuel Lanne) comparurent devant le tribunal révolutionnaire réorganisé par la loi du 8 nivôse an III (28 décembre 1794). Six autres étaient en fuite. Antoine Judicis est le nouvel accusateur public.

Il l’accuse notamment, surtout depuis la loi de Prairial (10 juin 1794), d’avoir mis en jugement un nombre considérable de personnes qui ne s’étaient jamais connues, de les comprendre dans le même acte d’accusation, et de leur approprier le même délit ; d’avoir mis en jugement et fait exécuter certaines personnes sans qu’il y eût contre elles aucun acte d’accusation, d’avoir fait exécuter certaines personnes sans qu’il y eût contre elles ni jugement ni condamnation ; que par suite de précipitation, il y eut substitution d’une personne à une autre, que des personnes non condamnées furent exécutées à la place de personnes condamnées ; que des jugements d’un grand nombre de personnes sont toujours en blanc et ne comportent aucun dispositif alors que ces personnes sont toutes exécutées.

https://fr.wikipedia.org


Précédent

Jean-Paul Marat assassiné par Charlotte Corday

Suivant

Richelieu, un père sulfureux proche d’Henri IV

guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Jules
Jules
3 mois il y a

Fouquier-Tinville a suffisamment fait versé le sang pour payer à son tour, le fruit de son engagement… sans doute.Merci Marc 😉

1
0
Pour remercier Marc Menant, ajouter un commentaire !x
()
x