L'histoire de France et d'ailleurs avec Marc Menant

Danton, l’homme de la patrie en danger


Lire la vidéo

 

Georges Jacques Danton, dit aussi d’Anton1, né le 26 octobre 1759 à Arcis-sur-Aube et mort guillotiné le 5 avril 1794 (16 germinal an II) à Paris, est un avocat au Conseil du Roi et un homme politique français, ministre de la Justice.

Danton est une des figures majeures de la Révolution française, tout comme Mirabeau, avec qui il partage un prodigieux talent oratoire et un tempérament impétueux, avide de jouissances (les ennemis de la Révolution l’appellent « le Mirabeau du ruisseau »), ou comme Robespierre, à qui tout l’oppose, le style, le tempérament et le type de talent. Il incarne la « Patrie en danger » dans les heures tragiques de l’invasion d’août 1792, quand il s’efforce de fédérer contre l’ennemi toutes les énergies de la nation et d’user de tous les expédients : pour vaincre, dit-il, « il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace, et la France est sauvée », et il n’hésite pas, par pragmatisme, à entamer des négociations secrètes avec les monarques coalisés pour négocier une paix rapide.

Comme pour Robespierre, il s’est vite constitué autour de sa personne une légende. Et s’est déchaînée entre historiens robespierristes et dantonistes une polémique idéologique et politique qui a culminé sous la IIIe République. Pour les premiers, Danton est un politicien sans scrupules, vénal, capable de trahir la Révolution ; pour les seconds, il est un ardent démocrate, un patriote indéfectible, un homme d’État généreux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Jacques_Danton


Précédent

La France décapite louis XVI

Suivant

Louis XVII livré à la fosse commune, il avait 10 ans

guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Emilie
Emilie
1 année il y a

Un grand merci à Marc Menant, j’adore

1
0
Pour remercier Marc Menant, ajouter un commentaire !x
()
x