L'histoire de France et d'ailleurs avec Marc Menant

Ces Français qui voulaient tuer De Gaulle


Lire la vidéo


l’attentat du Petit-Clamart contre de Gaulle, le 22 août 1962. Une réussite.Le 22 août 1962, vers 20 h 10, le général de Gaulle échappait d’extrême justesse à un attentat fomenté par un groupe de partisans de l’Algérie française, organisé par le lieutenant-colonel Jean-Marie Bastien-Thiry, qui sera condamné à mort le 11 mars 1963, après un procès retentissant. Cet événement frappera durablement l’opinion pour des raisons à la fois psychologiques et politiques. L’extraordinaire « baraka» de de Gaulle pour commencer. Des 150 balles tirées sur la DS présidentielle par les commandos armés de mitraillettes, sur la route de Villacoublay, aucune ne le toucha. Sa femme et son gendre, Alain de Boissieu, ainsi que le chauffeur, furent, eux aussi, indemnes. «Cette fois c’était tangent», déclarera de Gaulle en descendant de la voiture. Un an plus tôt, le chef de l’Etat avait déjà échappé à un attentat, supervisé par le même Bastien-Thiry. Qui était cet homme et pourquoi un tel acharnement à vouloir tuer de Gaulle ?


Précédent

” J’ACCUSE…! ” Le cri d’Émile Zola

Suivant

Louis Renault, un solitaire conquérant

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Pour remercier Marc Menant, ajouter un commentaire !x
()
x